Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 11:15

Depuis le début de notre voyage, nous avons parcouru plus de 1000 km de piste. Ici, ça sapelle du "ripio", cest le mot qui prédit souvent plus de difficultés, de dénivelés, de poussière... C'était une véritable aventure au Brésil lorsque nous nous sommes retrouvés sur 100 km sans asphalte. Mais maintenant, c'est devenu un peu plus notre quotidien, avec des paysages magnifiques qui permettent de faire passer la pilule...


En revanche, comme vous l'avez peut-être remarqué dans nos articles, il y a piste et piste. Toutes ne se valent pas. Alors, voilà quelques petites explications sur ce qu'on vit réellement!


La Rolls Royce du ripio
Une piste liste, sans caillou pour nous ralentir. Ils tassent de la terre sur les cailloux et par beau temps on se croirait presque sur de l'asphalte. C'est ce type de piste qu'on a emprunté lors de notre 9000 ème kilomètre en Argentine. C'était d'ailleurs difficile de graver les chiffres au sol...

Petit dictionnaire du "ripio"

Le seul inconvénient a lieu lors de sa construction : ils déversent de la terre et arrosent abondamment avec de leau. Terre + eau = boue. On a eu ça juste après Villa OHiggins, alors qu'on faisait la course pour attraper le bateau. Enlisés, embourbés...


La piste tassée
Cette piste de caillou reste assez roulante, avec des petits chocs à chaque gros caillou.

Petit dictionnaire du "ripio"

Elle nest pas idéale, mais cest mieux que...


La rivière de galets
Ici, ils ont dû oublié de terminer la route. On se croirait dans le lit dune rivière, on dérape sur les caillous, on essaye de se rattraper et en général, on termine tranquillement dans le fossé... (enfin, la, il vaut mieux eviter!)

Petit dictionnaire du "ripio"

La "guerre mondiale"
Ca devait être une belle piste avant, mais les intempéries, le ruissellement de leau et la circulation lont transformé en piste à trous. On prend bien la mesure de l'état de la route lorsqu'il pleut

Petit dictionnaire du "ripio"

La tole ondulée ou vaguelettes
Cette piste de terre a été remodelée par la circulation, transformant la surface en sorte de tôle ondulée. Ensuite, les variantes : la grosse vaguelette, qui donne le mal de mer; la petite vaguelette rapprochée qui tasse les vertèbres, moleste le périné ou décole la rétine (au choix, selon votre état de santé); la tôle ondulée qui fait vibrer le vélo au point de décrocher toutes les sacoches et de projeter le pilote en dehors de la piste...

Petit dictionnaire du "ripio"

La "Sahara" ou "Dune du Pilat"
Nous avons rencontré ce type de piste sur nos fameux 100 km au Brésil. Cest un jeu déquilibre et il faut savoir tomber dans le sable! On n'ose pas imaginer ce que ça doit être par mauvais temps...

Petit dictionnaire du "ripio"

La piste en travaux
Dans ces cas-là, on ne sait pas trop ce quils vont construire, mais en général, il faut un bon garde-boue et savoir dire bonjour à la multitude de travailleurs sur le "chantier".

Petit dictionnaire du "ripio"

La piste en maintenance
On pourrait croire que ce monsieur laboure son champ, mais en fait il refait la route : on se retrouve sur une terre meuble, on senfonce et on espère juste quon est assez visible quand la compacteuse passe derrière...

Petit dictionnaire du "ripio"

Lasphalte qui se transforme en piste
Forcément, sans entretien, lasphalte s'en va et on se retrouve sur une variante de la Rolls Royce, ou de la "Guerre mondiale"...

Petit dictionnaire du "ripio"

Et bien sûr, il y a les combinaisons de plusieurs de ces types de piste, qui amènent un peu plus de variétés et de piment dans notre vie de cyclotouriste... Ajoutez à cela des dénivelés proches de l'asphixie, une circulation incessante de camions ou des pluies diluviennes, et vous pouvez imaginer ce que peuvent être nos moments les plus difficiles...


Ce ne sont évidemment que quelques types de piste. On devrait en croiser d'autre dans les mois qui viennent. Ce n'est pas forcément rassurant, mais il faut bien se faire une raison.


Comme vous voyez, on aime bien écrire de longs articles pour pas grand chose, alors qu'on aurait pu résumer ça dans cette vidéo :

Partager cet article

Repost 0
Published by Roues Libres - dans Récit de voyage Chile
commenter cet article

commentaires

Elyane M. 15/06/2013 11:50

Bonjour les petiots !
Hier soir j'ai pensé à Tetef car je suis aller voir une pièce de théâtre "'le saperleau", comédienne Mélusine Fradet, costumes Anne Lucie Morelet et j'ai rencontré ton ancienne prof de théâtre dont j'ai oublié le nom.
Ici aussi la vie va !!
Bizz à vous.

Roues Libres 13/06/2013 20:58

Salut a vous!!

Nolive : merci quand meme. On laisse le soin a Stephoroo de te repondre :-)

AJ Family : effectivement, la prochaine fois, on mettra juste une video, c est plus simple pour nous !!

Papa BUBU : on a pu reprendre notre rythme sur le bitume, le dos a pu se reposer! jusqu a la prochaine fois...

Stephoroo : tu nous as demasque... on se fait passe pour des aventuriers, mas en fait on apprecie le confort de l asphalte et le denivele proche de la mort cerebrale... on a croise des cyclistes qui adorent le ripio, mais nous, il faut vraiment que ca vaille le coup ou qu on ait pas le choix... Mais bon, ca nous permettra de faire un autre article sur le ripio d ici quelques mois, quand on aura pousse les velos dans le sable sur l altiplano, ou quand on sera oblige d enlever le sel colle au velo dans le desert d atacama ou le salar d uyuni... Ah!!! un nouveau voyage va bientot commencer :-)

Anaïs 10/06/2013 11:29

Ah ben avec ce genre de blague, je comprends que vos chaînes et autres chambres à air vous fassent des misères ;). Bon courage !

Stephoroo 06/06/2013 18:25

Oh les mecs !

les types ils prennent des VTTs et ils se plaignent que la route n'est pas plate.
Oh les gars, il est ou l'esprit de l'aventure, du défi, de la rencontre avec mère nature ?

- Bonjour Guy Lux, est ce que le Ripio se mange t'il ?
- Non mon cher Stephoroo, a quoi pensiez vous ?
- Au régime thailandais: riz puis eau.


Je rajouterai à ça :
- le ripio toufu : Le ripio avec des branches au milieu
- le ripio éléphant bleu: le ripio touffu avec la pluie, tu prends la fouche quand tu passes dedans
- le ripio con carné : ripio avec une vache, une poule ou un lama au mileu
- le ripio "James Dean" : le ripio qui s'arrète net sur une falaise. même la vie d'un ripio peut etre trop courte.
- le ripio maton : ripio avec un radar sur le coté.

La bises à vous et buena routa,
Stephoroo

PS: Nolive, tu sers a rien, mets un commentaire au lieu de dire que t'es le premier. Ou dit le en espagnol.

Papa BUBU 05/06/2013 19:43

Le RIPIO même décliné sur l'air du bon et mauvais chasseur, reste un animal malfaisant pour le dos.
Bon courage

AJ family 04/06/2013 21:19

Quel duo de Ripio... trop futée d'etre allée directe à la video :o)
bon courage pour les maux de dos
bizouillles les fripouilles !

Nolive13 04/06/2013 16:24

PREUMS !!!!

Pour le plus grand bonheur de la tete d'endive d'Australie !!!!

Stats

Nous sommes rentrés!

Daisypath Vacation tickers

Kilometrage Localisation
Au 04/09/2014 Au 04/09/2014
30 431km Cayenne

Où sommes-nous?

Nous contacter

   enveloppe

Catégories

Traduce / Translate