Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 14:38

Ce doit être une des premières fois que nous faisons un article pour une étape avec aussi peu de kilomètres. Mais il faut dire que nous avons passé du temps dans ces 2 villes, par la force des choses.

Petit retour dans le temps : 5 juillet 2013, La Serena, Chili. Bibou a oublié son code de carte bancaire, celle-ci est avalée par le distributeur. Après de nombreuses péripéties administratives (dur dur de gérer à l étranger...), la nouvelle carte est envoyée en Argentine. Bibou en profite pour se faire également envoyer sa carte de secours (merci papa). Autant que l attente serve à quelque chose... Nous passerons 6 jours à Salta et 3 jours à Jujuy.

Et pourtant, nous avions déjà commencé à prendre le temps à San Antonio de los Cobres (pour ne pas arriver trop tôt à Salta...). Au moins, on avait déjà un rythme tranquille! En arrivant à Salta, ville de plus de 500 000 habitants (une véritable marée humaine, sisi), on trouve un hôtel pas cher, qui sera notre 2ème maison pendant ces quelques jours dans la ville. Nous avons une cuisine à disposition, nous pouvons donc nous lâcher : boeuf bourguignon, pizza, quiche et tarte aux pommes!

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

A l hôtel, nous croisons 2 cyclos qui descendent vers le Sud, Andy et Jin. Nous passons pas mal de temps à discuter de la suite du parcours pour nous, en Bolivie et au Pérou. Nous sommes de nouveau sur une "autoroute à cyclos", la saison étant propice actuellement pour ce trajet. On devrait en croiser quelques autres les semaines qui viennent!

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

Nous profitons de Salta tout d abord en nous baladant, en visitant les musées, en flanant dans les rues. On retrouve la foule, la vie, les petits plaisirs inutiles. Sans les vélos. On oublierait presque quon n est pas dici et quil faudra repartir bientôt.

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps
Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le tempsSalta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

On fait également une razzia dans les magasins : la carte routière de la Bolivie, un nouveau compteur pour Tetef (le sien a lâché il y a quelques jours), un nouveau pneu pour remplacer ceux qu on a explosés avant darriver, de nouveaux gants de vélo pour Bibou (il a perdu les siens à San Pedro de Atacama). Cest lavantage des grandes villes : on peut trouver presque tout ce quon veut...

Avec tout ça, Tetef en profite pour remettre à neuf son vélo : le pneu avant en bon état est mis à l arrière, et le nouveau pneu (de moins bonne qualité quand même que nos pneus Schwable) à l avant. Mais, juste après avoir remplacé tout ça, il crève! Une épine, qu il traîne sûrement depuis plusieurs jours, a fini par avoir eu raison du pneu et de la chambre à air...

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

Avec "seulement" 2 jours de retard (pas mal pour l Argentine!), le courrier arrive à Salta. Nous repartons donc de la ville, avec une nouvelle carte pour Bibou (merci à Franck, et à Alicia et Inès de l Alliance Française de Salta), du linge propre, et des jambes reposées!

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

La sortie de Salta est rapide, et nous nous retrouvons très rapidement sur une route étroite, voire très étroite, le long de la vallée, puis longeant à flanc de montagnes. Et non, ceci n est pas une piste cyclable, mais bien la route à double sens...

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

Nous retrouvons même de la forêt, paysage que nous n avions plus traversé depuis plus de 2 000 km... Après un bivouac au fond dun champ, au calme, nous arrivons à Jujuy. Et vraiment nous avons de la chance...

Nouveau retour en arrière : en février dernier, lors de notre escapade à Cordoba en bus depuis Buenos Aires, nous avions été hébergés chez les frères Lucas et Gonzalo, originaires de Jujuy. Quand nous leur avons dit que nous passions par Jujuy, ils nous ont invités dans la maison familiale. Donc, 6 mois après, nous rencontrons le reste de la famille : Enrique, le père, Manuel et Barbara, les frère et soeur, Tutie, la tia. Manque que Alicia, la mère, qui est justement à Cordoba visiter ses 2 fils. Nous la croiserons quand même avant de partir, à son retour. Notre passage à Jujuy n aurait pas eu la même saveur si nous ne les avions pas rencontrés! Nous avons été accueillis comme chez nous, naturellement, chaleureusement, et ça, ça nous fait du bien...

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

Malheureusement (ou heureusement), nous n avons qu un seul moyen de remercier autant de générosité : partager nos spécialités culinaires autour d une table. Et cette fois encore, on sest lâché en cuisine : boeuf stroganov, mousse au chocolat, pancakes, moelleux au chocolat! On repartira repus et peut-être un peu plus gras...

Alors, pour ne pas le vexer (il ne vaut mieux pas...), je vais également mentionner l autre membre de la famille, qu on ne peut pas vraiment oublier : Bono, le molosse, gentil, voire un peu trop, et qu il est parfaitement impossible de bouger lorsquil a décidé de sallonger sur votre lit...

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

Rassurez-vous, nous n aurons pas passé tout notre temps à manger et à glander. Nous avons aussi visité la ville, mais avec une ambiance un peu particulière, grâce à une "blague" argentine... Le 17 août est férié en Argentine, pour commémorer la mort du général San Martin, héro de lindépendance (mais mort en exil en France à Boulogne-sur-mer...). Cette année, le 17 août tombe un samedi. Pas de bol? Non, parce que la présidente Cristina Kirchner a décidé de décaler le jour férié au lundi suivant!

Inconvénients : on ne savait pas que c était férié et le 2ème courrier a mis un peu plus de temps que prévu pour arriver...

Avantage : on a pu visiter la ville un jour férié, presqu au calme, mais avec quelques magasins ouverts (un peu comme un lundi de pentecôte en France, on ne sait pas si c est férié ou pas...)

Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps
Salta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le tempsSalta - Jujuy - 100 km - Le temps de prendre le temps

Pendant tous ces jours d attente, nous avons bien décompressé, pris le temps de sennuyer, de mettre à jour le blog (en particulier, il y a une nouvelle section par pays, plus facile pour rechercher les articles correspondants). On a pu également bien préparer la suite du trajet quon devrait prendre. Mais finalement, même en préparant, on sait quon va être surpris, que limage quon se fait du trajet ne correspond pas à ce quon va vivre réellement.

Nous partons donc de Jujuy, vers le nord, en direction de la Bolivie. Mais avant d atteindre la frontière, nous devrions traverser des paysages magnifiques, classés à lUnesco, nous allons quitter la faible altitude (1 200m), pour retrouver des montagnes et des plateaux à plus de 3 000m, ce qui sera notre quotidien dans les semaines à venir!

L album complet est disponible au lien suivant :

Partager cet article

Repost 0
Published by Roues Libres - dans Récit de voyage Argentina
commenter cet article

commentaires

Camille B 21/08/2013 19:34

Wouah la gold card de chez mastercard ! la classe !
Bisous les tontons !
CAMILLE

roues libres 27/08/2013 16:51

Quoi Camille tu veux faire les soldes avec les tontons? Fais tás rentrée en CP après on verra selon les notes... Bisous

Nolive13 21/08/2013 19:03

PREUMS !!!
Bon j'ai plein d'articles de retard ... Je les garde pour le retour au taf !!!!
Bises

roues libres 27/08/2013 16:50

Bravo Nolive! Profites plutot des cigales ;OP Mais change pas de main, je sens que ...

Stats

Nous sommes rentrés!

Daisypath Vacation tickers

Kilometrage Localisation
Au 04/09/2014 Au 04/09/2014
30 431km Cayenne

Où sommes-nous?

Nous contacter

   enveloppe

Catégories

Traduce / Translate