Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 14:43

Quitter une belle famille
Avant de quitter Jujuy, on partage un dernier repas avec toute la famille, avec cette fois la présence d'Alicia revenue de Cordoba. Elle nous a préparé d'excellentes milanaises. Pour nous faire plaisir, Enrique nous offre du Mantecol. Qu'est ce que c'est? C'est une tablette de beurre de cacahuètes. Encore des calories pour pédaler et poursuivre le voyage! Vraiment on était dans une famille formidable!

Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord
Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord

Alicia la mère de famille profite de notre présence pour nous poser milles questions sur notre voyage à vélo. Elle s'inquiète car Lucas son fils que nous avions rencontré à Cordoba va partir en vélo au Brésil d'ici quelques mois. On la rassure, on lui raconte nos péripéties et d'une certaine manière ça nous fait sourire, car ce sont les mêmes inquiétudes qu'avaient nos parents il y a deux ans à l'annonce de notre voyage pas ordinaire.

Une dernière surprise avant de les quitter. Depuis plusieurs semaines il est devenu très difficile de fermer les ouvertures intérieures de notre tente. Il est vrai qu'avec tout le sable et la poussière que nous trouvons lors de nos bivouacs, la fermeture éclair a souffert. On veut donc la changer complètement. Tétéf va donc acheter 3m de fermeture dans une mercerie en ville. Le plus dur reste à faire... coudre à la main le zip. Mais c'était sans compter sur le savoir-faire féminin. Une voisine d'Alicia, Maria-Eugenia est passée pour voir si elle pouvait coudre à la machine. Mais elle nous dit que la fermeture est en bon état, que ce sont les fermoirs qui sont usés. Elle nous en donne des neufs et la tente ferme parfaitement, presque sans travail de couture!

A la découverte de la Quebrada de Humahuaca
C'est donc avec une tente nouvelle que nous quittons Jujuy. Dur dur de laisser des gens si gentils et agréables. Mais un spectacle unique nous attend et on en entend parler depuis des mois. Nous nous rendons vers la Quebrada de Humahuaca. C'est une gorge de plus de 150 km de long, la roche y prend des couleurs magnifiques : des rouges, oranges, bleus, ...

Le spectacle est sublime à Pumamarca. Le petit village construit en brique cru est couronné par la montagne aux 7 couleurs. On en fait le tour en vélo.

Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le NordJujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le NordJujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord

Malheureusement les photos ne reflètent pas toutes les couleurs de la Quebrada classée au patrimoine mondial. En effet, un fort vent soulève de la poussière et le ciel est couvert. Mais rouler dans ce paysage est un pur bonheur. Dans la vallée se succèdent des petits villages bien conservés, des cactus géants et les couleurs extraordinaires des montagnes.

Visites et Histoire
On s'accorde une journée découverte du patrimoine. Le matin nous visitons un ancien relais pour les voyageurs et les chevaux: le posta de Hornillos. C'est un lieu magnifique qui a gardé son charme colonial. Il faut dire que la route que nous empruntons était un point de passage important entre l'altiplano Bolivien et la côte Atlantique. Les Incas sont passés par là, suivis des Conquistadors espagnols. Par la suite de nombreux combats ont eu lieu ici pour l'Indépendance de l'Argentine.

Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord

Nous poursuivons notre route jusqu'à Tilcara. Petite ville touristique mais encore endormie lorsqu'on débarque. Et pour cause c'est "encore" un jour férié mais on ne l'apprendra que le soir. Ils commémorent l'exode de Jujuy qui a eu lieu il y a 201 ans, épisode important de l'Histoire argentine pendant la guerre d'indépendance : face à la progression des Espagnols dans la vallée, le Général Belgrano préféra incendier Jujuy et fuir avec les habitants, afin de n'offrir aucun répit à l'adversaire.

A Tilcara, nous trouvons un hôtel sympa dans le centre. On part ensuite visiter la Gargantua del Diablo dont voici des photos.

Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord

Le lendemain, nous visitons un site archéologique, le Pucara. C'est un ancien village perché sur une colline, qui controlait le passage de la vallée. Nous avions déjà visité un site semblable à San Pedro de Atacama. Mais ici certaines maisons ont été reconstituées, apportant un peu plus de contexte au lieu.

Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord
Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord

On repart de Tilcara avec un vent favorable, le ciel est couvert et il fait frais, on est à plus de 2000 m tout de même. Nous traversons pour la 4e et dernière fois du voyage le Tropique du Capricorne. Ligne imaginaire, mais pleine de sens pour nous... La prochaine, c'est l'Equateur...

L'après-midi on visite rapidement Humahuaca. Au pied d'un monument on trouve une caméra Gopro... Si quelqu'un l'a perdue qu'il nous fasse signe, car maintenant on en a deux!

Bivouacs, vent et crevaisons
Le soir comme vous le savez nous cherchons des coins tranquilles, loin si possible des villes, des chiens, du bruit. Après une journée de vélo on trouve donc l'échapatoire : se mettre loin de la route, le tout entouré, d'épines et de cactus... Alors forcément on est au calme, quoique les ânes la nuit peuvent faire du bruit. Mais le lendemain ou le soir les pneus font la tête. 4 crevaisons pour Bibou et 3 pour Tétéf lors de cette étape.

La fin de cette étape fut pleine de surprises. Pendant une journée nous avons eu le vent de face, avec de grosses rafales, nous obligeant parfois à rouler penché. Mais heureusement il y a peu de trafic. On parvient péniblement dans un petit bled au bout de 50km. On demande à mettre la tente près de la Gendarmerie. Un jeune gendarme nous dit qu'on sera mieux dans la prochaine ville à 30km! On décide de poursuivre et là le jeune nous dit de faire attention de ne pas renverser les bêtes sauvages avec nos vélos!! Finalement on n'écrasera pas de vigognes ni de lamas, mais on trouva un bivouac sympa à l'abri du vent derrière un clocher.

Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord

Le matin après la visite de la voisine version Maître Yoda ("laid le vent il était"), nous repartons. Le vent justement le matin s'est calmé. On peut faire notre photo des 16 000.

Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord
Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord

L'après-midi la situation est différente. Le vent souffle fort, parfois les rafales nous font sortir de la route. Mais surtout des nuages de sables et de poussières traversent la route.

Voici 2 videos, la premiere avec la tempete de sable et la seconde avec nos nouveaux amis...

Le vent cette fois est principalement de côté, mais légèrement dans notre dos, et nous pousse, on est à plus de 30 km heure sur une route en pente. Sympa la sensation de conduire une mobylette. Nous faisons 100km dans la journée, ce qui nous permet de rejoindre La Quiaca. Ce nom ne vous dit rien, mais pour nous cela signifie que nous sommes à la frontière avec la Bolivie à l'autre bout d'Ushuaïa. 6 mois sépare ces 2 photos prises à chaque extrémité de l'Argentine, et pour nous plus de 8200 km. Oui, on a pas vraiment été en ligne droite.

Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le NordJujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord
Jujuy - La Quiaca - 312km - Encore plus vers le Nord

La Quiaca, ville frontière, on trouve un hôtel pour se reposer, se laver et profiter une dernière fois des plaisirs argentins... Viande et vin...

Aujourd'hui on part pour la Bolivie, nouveau pays, nouvelle culture et nouvelles aventures...

L'album complet est disponible au lien suivant :

Partager cet article

Repost 0
Published by Roues Libres - dans Récit de voyage Argentina
commenter cet article

commentaires

stephoroo 09/09/2013 15:27

Oh les mecs,

vous avez croise des corrons ?
Parce que d'apres Sardou, au nooord, c'etait les corrons.

Pas mal le village de bories. C'est la version tente igloo en caillou.
Pas mal l'histoire du zip qui voulait plus zipper. Vous avez fait quoi du coup avec les 3m de zipette ?

Le beure de cacahuete c'est bon, surtout si vous devez graisser le pedalier.

Bises,
Stephoroo

Roues Libres 11/09/2013 20:30

Dommage, c est Bachelet... Mais oui souvent on a la chanson dans la tete. Pour les 3m de zip on les a offert a la couturiere, Maria Eugenia, car elle ne voulait pas qu on la paye...

A+

K-ro 28/08/2013 14:02

Ooohhhh j'y crois pas ! Y'a pas de commentaires ! PREUMS! :-D
Bon c'est nul au bureau, j'ai pas le son pour les vidéos...
A bientôt. Pleins de bisous

Roues Libres 11/09/2013 20:29

Bravo Caro, mais contrairement aux autres toi t etais au boulot... Bon concernant les videos de toute facon le son n est pas interessant.

Bises

Stats

Nous sommes rentrés!

Daisypath Vacation tickers

Kilometrage Localisation
Au 04/09/2014 Au 04/09/2014
30 431km Cayenne

Où sommes-nous?

Nous contacter

   enveloppe

Catégories

Traduce / Translate