Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 14:48
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!

Ah le Chili! Voilà 5 mois quon y est, on y a parcouru plus de 5870 km en vélo et quelques kilomètres en bateau et en pickup. Ce pays étroit nous a révélé de belles surprises, de magnifiques paysages et de belles rencontres. On pensait que le Brésil serait le pays où lon aura le plus pédalé, finalement c'est le Chili.

Pour revoir notre trajet complet, allez sur la carte, cest la ligne bleue :

Histoire et Patrimoine


Encore une fois nous ne connaissions finalement pas grand chose avant darriver. Cest vrai qu'à part Pinochet et Allende, on ignorait presque tout de ce pays. Comme toute culture forcément c'est très riche. On a adoré l'histoire des peuples d'origines, les Mapuches, les Changos notamment. On a même fait notre une tradition Mapuche. Chaque matin on se raconte nos rêves et franchement on rigole bien au petit dej...
Nous avons toujours aussi un grand interet pour l'Histoire de l'Indépendance et l histoire plus récente également.

Mais il est vrai que nous avons pris le temps de visiter le pays car nous avions un partenaire pratique et complet... le guide COPEC. Routard et Lonely Planet vous êtes ringards au Chili. En effet le guide des stations services COPEC, nous a permis de découvrir des routes, des sites, des monuments et des anecdotes tout au long du parcours. En plus il possède une excellente carte routière. Cest sûre ça va nous manquer...

Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!

Les Chiliens ne considèrent pas avoir un grand patrimoine. A les écouter entre larrivée des colons, les tremblements de terre et ce que nous avons en Europe leur pays fait pâle figure. Pourtant une nature intacte et variée, des édifices pittoresques, des sites classés au patrimoine Mondial, comme Lîle de Pâques, Valparaiso ou les sites industriels. Bref un beau et riche patrimoine.

Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!


Terre de Feu, Patagonie et Atacama


Forcément, à parcourir le pays dans sa longueur, on a eu le droit à de magnifiques spectacles de la nature. Tout dabord le Sud, entre les glaciers, les torrents turquoises, la végétation sur la carretera austral, cétait un régal pour les yeux, un enfer pour les mollets...
Dans le Centre du pays, même si on a pas eu un temps génial, les volcans, le Pacifique et les villes nous ont charmés.
On n'oublie pas,non plus l'escapade à l'Île de Pâques, moment unique dans nos vies.
Enfin le Nord, le désert coloré, des paysages vides mais si beaux et encore ce Pacifique majestueux. Sans compter les magnifiques nuits étoilées.

Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!

Enfin les Chiliens


Ah sacrés personnages, enthousiastes et méfiants, joyeux et bruyants, prévenants ou décevants. Nous avons commencé forts avec les Pompiers et les Carabiniers du Sud, vraiment de chics types et on regrette de ne pas avoir trouvé cette aide plus au Nord. Parfois au détour dune conversation on sest retrouvé invités pour un petit dej. Lors de nos hébergements en warmshower et couchsurfing on a su tisser la majorité du temps des liens étroits avec des gens sympathiques et bons vivants. Bon malheureusement ça n'a pas toujours été le cas, on a eu aussi quelques déceptions, des invitations annulées à la dernière minutes ou aucune réponse à nos demandes d'hébergement. Oui ici ça semble plus difficile de nouer le contact et on l'a ressenti davantage vers le nord. Sur 5 mois nous avons été hébergés 14 fois. Finalement dans ce pays, parce qu'il y a de la place et peut-etre une méfiance envers autrui nous n'avons jamais demandé pour planter la tente, enfin si une ou deux fois mais on a essuyé des refus. Mais au moins ça nous permet d'apprécier encore plus lorsqu'on nous ouvre sa porte et on gardera d'excellents souvenirs de ces rencontres qui nous ont permises de mieux cerner cette société.

Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!

Comment sont les Chiliens?

Cest vrai quen passant plusieurs semaines à les cotoyer, du sud a nord, de la campagne à la ville, il est plus facile de se faire une idée sur les Chiliens. Ils sont bons vivants, majoritairement très accueillants. Encore une fois nos vélos nous aident. Mais le pays reste très conservateur, notamment sur la question de l'avortement. Un pays très matchiste aussi, c'est un héritage latin, mais bon à la maison on voit bien qui commande, bravo mesdames! D'ici la fin de l'année ils devraient sans surprise élire l'ancienne présidente, Michelle Bachelet. Il faut dire qu'un élu ne peut pas faire 2 mandats concécutifs. On trouve que ça permet un renouvellement. Bon le président actuel est tout de même gratiné et il fait gaffes sur gaffes.


La société nous est apparu très américanisée dès le début. Entre les grands malls ouverts même le dimanche (Euh oui bon nous aussi on a fait nos courses ce jour là puisquon oublie quel jour nous sommes à pédaler). La télé est aussi un membre de la famille, tout le temps allumée, entre séries débiles et journaux "rubrique du chien écrasé" (Enfin cest surtout les histoires de meurtres ou de viols qui passent en boucle, rarement la politique ou l'international).


Certes le pays à de largent grace à ses ressources (minerais, bois, pêche, ...). Mais il y a une telle inégalité. Pourtant le plus important cest d'avoir un écran plat et un ordi plutôt qu'une maison avec chauffage... Donc comme au Brésil on retrouve des petits boulots même si le pays connait le plein emploi.


Enfin la place de lenfant! Il est le roi à la maison, il fait une bétise, les parents rigolent. A 30 ans il est encore chez ses parents et ne lève pas son popotin de sa chaise, cest papa qui bouge. Mais cette adoration donne lieu à des spectacles hallucinants. Au supermarché les enfants jouent au foot avec les ballons du magasin, consomment des produits à l'intérieur et font même du vélo dans les rayons!

Et la gastronomie dans tout ça?


Il est 17h, vite, vite au rayon boulangerie avant que tout ne disparaisse! Cest par sac entier que le chilien prend son pain. Plusieurs fois on na pas trouvé de pain. La raison? Le 'once', sorte de goûter qui se prend avec un petit thé, des tartines de paté, d'avocat et de manjar (caramel). Bien souvent le once remplace le diner. Alors nous après une journée de vélo on trouve ça bien léger...
Mais dès la première ville on a découvert des restos où l'on mange pour 5 €, avec soupe, plat et dessert. Nous avons aussi profité des fruits de mer et de poissons frais sur la côte.
A la fin nous connaissions les noms des plats et lorsqu'on faisait nos courses nous savions quels produits nous avions besoin.

Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!

Ce quon regrettera


- Les restos pas chers
- Lavocat, lavocat, l'avocat (Toujours parfait)
- Le vin excellent
- La pureté de la Patagonie et du désert d'Atacama
- Le patrimoine industriel, maritime et colonial
- La côte du Pacifique, les petits ports et les animaux
- L'internet gratuit dans les bibliothèques (Merci la fondation Gates)

Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!

Ce qui ne va pas nous manquer


- Les gros camions et cars qui klaxonnent
- Les meutes de chiens qui aboient
- Les dénivelés explosifs
- La CONAF qui prend les touristes pour des vaches à lait
- La pluie dans le sud et le vent partout
- Les routes sales et pleines dordures.
- Les pingoins et les huelmuls introuvables

Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!

Enfin le voyage n'aurait pas été le même sans l'aide et les rencontres suivantes. ¡Muchas gracias amig@s!


Les Pompiers de Punta Arenas et Puerto Natales, les Carabiniers pour le pain, l'eau et l'abri, Martial pour les sandwichs, Stef et Jo les cyclos qui ont fabriqué un bébé pendant leur voyage (Ils sont de retour en France), les gardiens de Torres del Paine, l'Italien et ses barres de cereales, le couple de Français qui nous a pris en stop, le petit bateau officieux pour arriver sur la carretera Austral, les excellents moments avec Anne-Sophie la monocycliste (Elle a terminé son périple), Mauricio et l'écocamp de Villa O'Higgins, Les 4 cyclos français dont Flo et Franck (Eux aussi rentrés, décidément), Le militaire et son dortoire, Les proprios du Camping Los Ñadis (un coin de paradis), Camilo, son frère et sa mère; Tous ceux qui ont abandonné leur cabane où on a pu s'abriter de la pluie, las Maquinas (Pas encore rentrés), Jorge le chasseur de cyclistes, Pedro et ses supers pâtes, Victor et son petit dej, Hector et notre passage à la radio, sans oublier la dame pipi rigolote, les chiens qui nous ont accompagné sur plusieurs bornes, le Maire de Lota, Victor et Diego pour le super accueil, les mécanos de Cauquenes pas celui de Consti, les trois vehicules qui nous ont pris en stop avec nos vélos, Marcelo et son amour du vin, Miguel et sa famille, notre séjour à Santiago n'aurait pas eu la même saveur sans l'aide et l'accueil formidable d'O'car, Camila, Jota, Daniel et Pamela. Sans compter leur amis Sarah, Tom, el Clemente and the Eddy. A Valpo, David bientôt Nantais, A Rapa Nui, le camping et les bières des Brésiliens même si ils sont bruyants, La dame qui nous a offert des oranges, ceux qui nous ont offert de l'eau, Léonardo et sa famille, l'observatoire Cruz del Sur, les Québécois: Alain, Francine et Simon pour le covoiturage et le carnet de Tétéf, les gardiens de la Conaf qui ne gardent pas, les routiers fournisseurs d'eau et qui eux savent doubler! Les Montmartrois Marc et Audrey, ...

Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!
Bilan Chili - Hasta luego los Chilenos - ¡Catchai!

Partager cet article

Repost 0
Published by Roues Libres - dans Récit de voyage Chile
commenter cet article

commentaires

Nolive13 12/09/2013 10:16

Coucou

Le guide COPEC !!! Il vaut pas un pesos ???

Punaize un beau bilan du Chili (sans carne) !
Effectivement de la patagonie au désert vous avez du voir de sacré paysages défiler !!!
En plus en vélo tu prends le temps de regarder, j'imagine que vous vous etes régalé ! Et tant mieux !

Hier c'était les 40 ans de la mort d'Allende ... Du coup j'ai matté un reportage en pensant à vous !
Sacré Pinochet !

La bise (je continue de rattraper mon retard)

Olive

PS : bien joué les slideshow !!! Vous allez devenir des geeks !

Mag Tasoeuretteadorée 14/08/2013 14:26

Salut mes Chouchous!
Bravo pour ce superbe périple, qui me fait voyager et rêver à moindres frais! C'est un vrai plaisir de suivre vos aventures... Et si j'ai bien compris, elles risquent de se prolonger encore un peu ;-)
Profitez-en bien.
Je me pose toutefois une petite question : n'avez-vous pas envie parfois de quitter la tente pour quelques jours, de laisser de côté les boites de pâté en conserve et de profiter d'une nuit ou deux dans un bel hôtel, avec buffet à volonté, piscine, spa, et jacuzzi? Bref, de prendre des vraies vacances?? ;-)
J'avoue que votre mode de vie m'épate!
Big bisous mes chouchous
Admirativement vôtre
Mag

Roues Libres 14/08/2013 14:50

Ah tu sais, des qu on peut permettre aux autres de voyager, ca nous motive pour continuer....

En ce moment, nous sommes donc a Salta, ville de plus de 500 000 habitants. On est a l hotel (enfin, le truc le moins cher qui doit exister dans la ville - en dortoir, mais avec petit dejeuner inclus - des frosties et du pain). Et oui, on revait hier en passant devant un hotel 5*, on se demandait comment devait etre les lits, ce qu on pourrait commander au room-service, en jettant un pourboire de plusieurs centaines de pesos... Donc, oui, on reve, mais notre realite est au dortoir. En revanche, si tu passes dans le coin, avec quelques liasses d'euros, nous serions ravis de te tenir compagnie dans un de ces hotels avec buffet à volonté, piscine, spa, et jacuzzi.

Mais rassure-toi, quand on passe quelques jours dans une ville comme ca, on profite des magasins, de l abondance, d un hotel (en general), mais on subit aussi le bruit permanent, la foule dans les rues, la futilite de la vie quotidienne... On se ressource "citadinement", mais on est ensuite content de continuer le voyage, de retrouver notre hotel 1000* (sous les etoiles) dans des paysages parfois grandioses, avec nos velos qui peuvent nous emmener gratuitement au bout du monde.

Kro 13/08/2013 18:00

5 mois au Chili passé auChili!!! Je me suis pas rendue compte qu'autant de temps été passé... Encore un bel article. Merci. Bisous de Perros-Guirrec (ouais je sais ça fait moins rêvé que lIle de pâque ou Santiago:-))

Roues Libres 14/08/2013 14:40

Ah Perros-Guirec! Sa gastronomie... comme on le disait deja, la gastronomie francaise ne nous manque ps tous les jours, mais quand on retrouve les saveurs d un bon plat, on est en transe! Hier soir : boeuf bourguignon a l hotel, concocte pas nos soins! Ahhhhhhhhhhhhhhhhhh

Et oui, le temps passe vite. Mais on a vecu tellement de choses au Chili, qu on a presque l impression de faire partie des meubles... On se retrouve de nouveau etranger en arrivant en Argentine!

Stephoroo 13/08/2013 04:30

Oh les mecs !!

avec ce que vous avez mangé de Chili c'est normal d'avoir les yeux et les fesses qui piquent au moment de sortir.

Bon bilan, aussi positif que le denivelé.
Belles photos, belles experiences, merci encore d'avoir partagé.

Je suis content que vous changiez de pays, ça commencait à être un peu nimp le Chili entre les ports, le desert, l'île de Paques alors que c'est pas Pâques, le froid, le chaud, bref, cétait un peu désorientant ;)

Buena carretera muchachos,
Stephoroo

PS: et dites pas que ça ne vous a pas fait réver de faire du velo dans le supermarché.




Bises,
Stephoroo

Roues Libres 14/08/2013 14:36

Ouais, peut etre que ca fait rever de faire du velo dans un supermarche, mais quand tu le vis en direct,ca rajoute au nimp...

Allez, comme ca te fait rever, un autre : des ballons de foot sont mis a disposition dans les magasins, on a donc vu un pere et son fils se faire des passes a 30 metres de distance (heureusement, l allee centrale est grande...)! Quand tu passes, il faut faire attention...

florence 13/08/2013 01:11

Quel périple!! ce résumé du Chili est excellent et donne vraiment envie de découvrir ce pays et ses habitants.Encore une fois merci à vous deux pour tout ça :-) et bonne continuation. Bisous Bretons.
Flo

Roues Libres 14/08/2013 14:58

Tant mieux! Il n y a qu a traverser l Atlantique... Mais il faut prevoir un peu de temps pour parcourir ce pays certes etroit, mais si long...

Fanny 13/08/2013 01:06

Aujourd'hui j'ai cherché sur internet ce qu'est la CONAF. Je me sentirai plus cultivée en allant me coucher ! Bonne route à vous !
PS : Tim a bien aimé la réponse, surtout la partie sur les bisous baveux...

Roues Libres 14/08/2013 14:32

Tu dois etre la seule personne a avoir cherche ca en France... ca va leur remonter leur cote de popularite!

SLK et FD 12/08/2013 21:25

Beau bilan chilien ! On vous souhaite une bonne continuation. Bises

Stats

Nous sommes rentrés!

Daisypath Vacation tickers

Kilometrage Localisation
Au 04/09/2014 Au 04/09/2014
30 431km Cayenne

Où sommes-nous?

Nous contacter

   enveloppe

Catégories

Traduce / Translate