Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 04:57

Dernières heures au Vénézuela

Avant de quitter le Vénézuela, nous passons 2 jours à Santa Elena de Uairen, à la frontière. Mais, cette fois, celui qui devait nous héberger nous emmène dans un petit hôtel miteux, dans notre budget (petit lui aussi, au Vénézuela...). Nous plantons la tente dans le couloir, les chiens à mémère font un peu de bruit et surtout ils puent...

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Mais on profite quand même de la ville pour dépenser nos derniers bolivares, refaire le plein de nourriture et même se faire un restaurant! Ça faisait longtemps..


On rencontre aussi Maud, qui habite en Guyane Française et a fait le trajet jusqu´ici. Elle nous donne pleins de tuyaux pour la suite et ça nous donne un peu plus de perspectives!

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Il ne faut que quelques kilomètres pour atteindre la frontière. Après une longue file d´attente, nos passeports sont enfin tamponnés : (re) bienvenue au Brésil!!!

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Brazil do novo...

En peu de temps, nous retrouvons nos repères : retrait d´argent au distributeur; kiosques où ils vendent des empanadas, des gateaux et des boissons très fraîches; les vaches brésiliennes recommencent à faire la course avec nous; on aperçoit de grosses termitières dans les arbres ou dans les champs...

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienneSanta Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne
Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Forcément, cette nouvelle incursion au Brésil nous renvoie au début de notre voyage, il y a près de 2 ans! On se rappelle les anecdotes, les gens qu´on a croisés le long du chemin. Mais le Brésil est quasiment un continent à lui tout seul : nous sommes à 1 000 km du stade le plus proche utilisé pour le Mondial (Manaus), à plus de 3 000 km de Brasilia et à près de 5 000 km de Rio de Janeiro...

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

C´est le même pays et pourtant nous sommes ailleurs! On pensait traverser une jungle, étant donné que nous sommes redescendus à près de 100 m d´altitude. Mais on se retrouve finalement dans un paysage de savane, encore, avec des palmiers, en pleine saisons des pluie. Nous avons la chance de passer entre les gouttes...

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Un homme nous arrête au bord de la route, avec un grand sourire. Marcelo a lui aussi voyagé à vélo, de Rio de Janeiro à Boa Vista, comme nous jusqu´à présent. Mais il a traversé son pays et l´Amazonie, ce qui nous semble encore insurmontable... On discute un peu, même si le Portugais a du mal à revenir. Il nous offre même du fromage frais avant qu´on reprenne la route. Un sacré personnage!

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Les Brésiliens du Nord sont aussi accueillants et chaleureux que ceux qu´on avait croisés avant. Les 2 fois où nous demandons un endroit pour planter la tente, nous sommes accueillis naturellement.

Bon, ici aussi, les voitures nous frôlent parfois au lieu de doubler. Ça n´a pas changé...

Dans les champs alentours, nous apercevons d´immenses oiseaux qui nous rappellent quelque chose... Ah oui! C´est le fameux oiseau du Pantanal qu´on avait pas vu dans le Pantanal : le Jabiru d´Amérique ou Tuyuyu!

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Boa Vista à l´heure de la Copa do Mundo

Après plusieurs semaines de bivouacs, campings et rando, nous sommes logés dans une charmante maison. Quel plaisir d´être reçu chez Tobias!
Une chambre et une salle de bain rien que pour nous, la clim`, une machine à laver et une grande cuisine, que demander de plus? Voilà bien longtemps qu´on n´avait pas eu un tel confort.

La famille est adorable et très calme. On prend le temps de se reposer. Mais bon à l´heure de la coupe du monde, nous devons soutenir l´équipe qui va gagner la finale, à savoir le Brésil! Tout Le monde en est convaincu ici et ils ont presque interdit les autres drapeaux...

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

On assiste en famille au match tendu Chili/Brésil. Le suspense fut intense jusqu´à la dernière minute! Finalement comme c´était pas gagné d´avance et il n´y a pas eu d´explosion de joie. Mais heureusement la bière coule à flot et Day, la soeur de Tobias, nous prépare um churrasco Maison.

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne
Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Le soir on sort dans le centre ville, youhou!!! On est en plein festival de danse folklorique. Rabbi Jacob n´est pas très loin…

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

On profite également de Boa Vista, pour retrouver certains plaisirs… Quel Bonheur de retrouver les restaurants au kilo; la viande et le choix des plats; la bière fraîche; les glaces. C´est à se demander pourquoi on n´est pas resté 2 ans au Brésil??

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

La ville se visite rapidement, il n´y a pas beaucoup de monuments. Mais les bords du Rio Branco (“petit” affluent de l`Amazone) sont agréables.

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Nous prenons le temps de faire réviser complètement nos vélos. Avec nos vieux restes de Portugais, on explique à Jorge ce qu´on souhaite. C´est dingue avec sa remorque sur sa moto il vient chercher les vélos à domicile! Il fait un excellent boulot: graissage complet, changement d´un frein de Bibou et soudure du porte-bagage avant de Tetef. En route vers les 30 000km!!


Un ami cyclo-touriste, Kayo, vient nous voir pour nous poser des questions, histoire de nous faire de la pub sur son blog. Dont voici Le lien:

Il est impressionné par notre voyage. Mais le sien à travers l´Amazonie fut également une sacré expérience!

Comme toujours, on retrouve les joies de la cuisine. En plus la famille est gourmande et a voyagé plusieurs fois en France. Ils reçoivent souvent des gens du monde entire et le challenge est d´arriver dans le top 5 des meilleurs chefs. Comme nous sommes les grands gagnants d´un diner presque parfait, il y a 2 ans en France, on relève le défit haut la main!! Au menu: Blinis, tzaziki, caviar d´aubergines, rillettes de thon, paupiettes de volaille, gratin Dauphinois, mousse au chocolat et far Breton!!! Avec tout ça, on a eu le droit aux applaudissements!

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne
Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Dommage que cette pause soit passée si vite. Mais on a eu la chance de connaître Tobias et sa grande famille : Day, Lice, Lucas, Luciano, Jao et Amelina la mère. Cette dernière nous a offert des chaînes avec médaillons de Jésus et sa maman, histoire de nous porter chance jusqu´à Cayenne !

En route vers le Guyana

Deux jours de vélo nous séparent du prochain pays, le Guyana. Il y a peu de dénivelé et les paysages sont assez monotones. On retrouve les champs immenses et les vaches sur de nombreux kilomètres. La route est droite. Le gros problême c´est ce #@#$%@@ vent de face. Pourtant avec nos vélos remis à neuf on aurait pu rouler comme des flèches.

Nous passons notre dernière nuit au Brésil sous le toit d'une maison en feuilles de palmiers dans la famille d´Arnold.

Quelques Reals dépensés en resto et soda, et enfin voilà la Frontière.

Nous voici au Guyana, petit pays mais encore pleins de choses à découvrir, comme la conduite à gauche, parler Anglais et une piste en terre jusqu´aux portes de la Capitale (ca va etre sport pendant la saison des pluies)!!!

Santa Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienneSanta Elena de Uairen (Venezuela) - Lethem (Guyana) - 370 km - Parenthese bresilienne

Retrouvez nos photos dans l'album suivant:

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nolive 13/08/2014 14:05

Comme nous sommes les grands gagnants d´un diner presque parfait, il y a 2 ans en France, => Vous parlez de quoi là ????

Idéal la coupe du monde depuis le brésil !!!!

Ils savent pas encore ce qui les attend ... héhé une bonne raclée contre les bochs !

Maman 16/07/2014 18:03

Superbe avec ta perruque, je vais me faire la même coiffure.
Toujours à table, c'est vrai cela change des autres repas. Bisous

Roues Libres 19/07/2014 00:56

Attention! Ces couleurs sont maintenant un peu perimees... En revanche, en termes de volume, ca tient bien au vent.

On est un peu frustre par ce qu on mange au quotidien dans les restos, alors des qu on peut on se fait plaisir (et on fait plaisir a nos hotes...)!!

Stephoroo 07/07/2014 17:26

Oh les mecs,

et le Toutouyoutou, vous l'avez pas vu ?

La presssssssion des tir au but.
Mais quel suspense intenable !
En France y'a la canicule pour faire de la place dans les maisons de retraite, au Brésil y'a les pénos !

C'est dingue, à vous lire on se rend pas compte des nuits que vous passez sous la tente par rapport aux nuits que vous passez avec les zabitanos (habitants d'amérique du sud en créole espaélo-amazoné).
Bien vu la visite régulière des vélo tout les 10 000. Les portes bidons sont toujours là ?
Y'a pas un pays ou vous retourneriez ?
Vous avez pas envi de faire une deuxième tour ?
Vous regardez le tour de France avec les vrais cyclistes ? ;)

Bon courage avec le vent de face, mangez des fayots pour contre carré un peu le vent.
Y'a pas une photo de la chaine en or qui brille avec Jésus dessus ?

A l'an qué vin et à bientot les amigos,
Bises,
Steph

Roues Libres 12/07/2014 20:37

On fait notre gym tous les jours ici! Mais on ferait peut etre mieux de rentrer en France et de faire ca devant la tele : les compteurs ne sont pas waterproof, ils deconnent en pleine foret sous les trombes d eau. Non, mais franchement, ils savent qu on fait du velo en exterieur parfois???

On a vu le match Bresil-Allemagne en pleine foret, dans un petit village avec 30 personnes autour de la tele. En revanche, on a pas trop vu les infos apres : les joueurs Bresiliens ont pas ete trop bouscules par la foule apres ce match-blague?

Viens nous voir au Guyana, toi qui parle un peu le creole, ici c est parail, squf que la base, c est l anglais. Resultat : nos 10 ou 15 ans de cours d anglais a l ecole ne servent a rien, on comprend pas tout...

Il y a peut etre un pays ou on retournerait : le Bresil. Depuis Cayenne, on ira peut etre se faire une expedition sur l amazone, voir Belem, et peut etre descendre un peu plus au sud, mais on a peut etre plus trop de temps... ca passe vite 2 ans!!

Pour ce qui est d un deuxieme tour, voila les idees lancees a la volee, quand on etait contents d etre sur les velos (sinon, faut pas se leurreur, on retourne en France aupres du feu a lire Ouest-France et manger les chocolat de Paques qui restent de l annee derniere) :
1) on part de France jusqu'en Turquie, on bifurque vers le Sud jusqu en Afrique du Sud, et on remonte vers le Nord par l autre cote, jusqu en France.
2) route de la soie
3) un petit tour en Australie
3) vincennes-champs elysees par les pistes cyclabes

Pour la photo de la chaine, on va essayer de mettre ca dans le prochain album, mais il faudra la trouver...

On a pas compris la fin de ton commentaire, mais nous aussi, on te fait de gros poutous-poutous.

AJ family 04/07/2014 09:26

Magnifique le Tuyuyu !
on dirait que le passage par le Brésil a été une sorte de retour à la civilisation que vous avez apprécié !
une petite odeur de retour en France commence à se faire sentir :)
Allez les bleus..quand même !

Roues Libres 12/07/2014 20:26

Le Tuyuyu est magnifique en effet, surtout qu on a pu le voir de pas trop loin. Et il est vraiment immense, c est impressionnant!

Au bresil, on a retrouve nos marques, on a pu profiter de nouveau de la "richesse" du pays et des magasins remplis. Ca faisait du bien apres 2 mois de disette...

Ca commence a sentir la fin, mais finalement, on a encore de tres bonnes surprises: on est en ce moment au Guyana, et on vient de traverser la foret "amazonienne" (meme si on est pas dans le bassin de l amazone), c etait difficile mais ca en valait le cuop. Vous aurez les photos de tous les animaux qu on a croises (meme ceux qu on aurait pas voulu croiser...)

SLK&FD 03/07/2014 18:40

Tetef porte bien la perruque ! Et Bibou ? En tout cas, la barbe lui va bien !

Bises

Roues Libres 12/07/2014 20:23

Oui, je sais, je n ai plus beaucoup de cheveux, il me faudrait une perruque...

Pour la barbe, c est de plus en plus long, vu qu il y avait la tondeuse a cheveux dans la trousse de toilette qu on s est fait voler au Venezuela... Il va falloir trouver un coiffeur dans le coin pour tout racourcir!

Stats

Nous sommes rentrés!

Daisypath Vacation tickers

Kilometrage Localisation
Au 04/09/2014 Au 04/09/2014
30 431km Cayenne

Où sommes-nous?

Nous contacter

   enveloppe

Catégories

Traduce / Translate