Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 11:54

C'est dingue, c'est déjà l'heure du bilan. Les jours filent et ne se ressemblent pas, et ça c'est tout l'intérêt du voyage. Voici le 7ème Bilan du voyage.


Nous savions que ce pays était riche en histoires, paysages et mythes. Mais ces deux mois nous ont permis d'en découvrir beaucoup plus.

Bilan PerouBilan Perou

Parcours

Pour la première fois du voyage, nous avons saucisonné notre trajet, alternant parcours en vélo, tout de même 2924 km et en car 1250 km. Pour voir notre parcours vous pouvez aller sur notre carte, le trajet en vélo au Pérou est en rouge, gris pour le car. En vélo nous avons tout de même traversé 4 cols à plus de 4000 m, mais nous avons aussi eu de belles descentes vers le Pacifique.

Patrimoine et archéologie

Qui dit "Pérou" dit forcément Incas et Conquistadors. Mais finalement on n'en a pas croisé un seul! En revanche, ils ont laissés des sites incroyables: temples, fontaines, murs, églises et convents coloniaux. Oui la richesse ici ce n'est plus l'or mais la vieille pierre. D'ailleurs vu le prix pour visiter le Machu Picchu, les Péruviens l'ont bien compris.


Mais au-delà des sites Incas, nous avons été passionnés par les nombreuses cultures qui se sont développées soit dans les Andes ou sur la côte. Comment ne pas être subjugé par les lignes de Nazca? En prendre plein les yeux devant les couleurs incroyables des tissus Paracas. On n'est pas resté indifférent face aux fresques, peintures et céramiques Moche. Oui ben c'est vrai que certaines cultures ont de drôle de noms, la palme revient sûrement aux Chimús.


Bref un florilège de découvertes et un nombre incroyable de sites archéologiques visités. On s'est pris pour Indiana à plusieurs reprises, notamment à Choquequirao, car pour accéder à la cité perdue, pas le choix faut marcher et traverser l'Apurimac.

Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou

Paysages, rando et animaux

Le lac Titicaca, le Pacifique, les volcans, la Cordillière Blanche, la forêt, le desert, les dunes, les mangroves, l'Altiplano, canyons,...


Il y a une diversité de paysages incroyables au Pérou, et encore on n'a pas été en Amazonie. Ce fut un plaisir de pédaler dans cette diversité. En plus la faune est assez présente et toujours aussi cocasse pour nous, les lamas, Alpaguas, les condors, les colibris, pélicans,... Les plantes réservent aussi de belles surprises.


Nous avons également pris le temps de randonner. Bon déçus par le canyon de Colca, ils te font payer pour un paysage pas si chouette. Les habitants sont même en train de le défigurer en construisant une route grâce aux sous des touristes. Mais marcher vers le Machu Picchu et Choquequirao c'était des randonnées magnifiques.

Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou
Bilan Perou

Gastronomie

Partout sur les brochures touristiques on vante la cuisine Péruvienne. Elle serait une des meilleures du monde. Bon les gars on se calme tout de suite! Peut-être qu'il y a de bons chefs à Lima? Mais nous on s'est surtout contenté de la cuisine du peuple, les petits restos qui proposent tous la même chose. Donc pour 6 soles, tu as ta soupe avec ta patte de poulet, puis après une viande, enfin un morceau tout dur avec du riz et le plus important les rondelles d'oignon crus.


Bon on est un peu dur, mais on s'est vraiment demandé ce que devenait les millions de patates du marché, les légumes et toute la viande? Vraiment pour faire les courses au marché il fallait faire plusieurs échoppes pour se ravitailler et encore on était loin de la diversité de la Bolivie. C'est tout de même drôle de demander du pâté et d'avoir un vendeur qui dit "Je connais pas!". Mais dans la ville d'après tu en trouves! Stop à la saucisse sous plastique, elle ne vous a rien fait les gars!


Mais ça ne nous empêche pas de bien manger en bivouac:

Mais nous ne sommes pas morts de faim, on a pu savourer de fabuleuses choses. Dans les Andes on s'est repu de salades de fruits et jus. Ailleurs si ils n'ont pas de yaourt, ils ne font pas la salade de fruit! Oui comme nous vous vous dites que c'est l'ingrédient indispensable pour faire la salade!


Autres bonnes surprises, le Cuy, il est savoureux ce cochon d'Inde et ça changeait. Il parait qu'un élevage va bientôt se créer en Vendée. Pas sûr que ça aura le même succès!


Enfin sur la côte, pour un peu plus cher on peut manger de succulents Ceviche. C'est soit du poisson cru soit des fruits de mer, marinés dans du jus de citron. Délicieux et frais!


Côté boisson, il y a le maté, sorte de thé à base de pommes, ou autres fruits ou plantes. Comment ne pas vous parler du pisco, eau de vie qui sert notamment pour le Pisco Sour, le cocktail national. Notre passage dans une cave reste mémorable, plus de 9 piscos dégustés, pratique d'être en vélo!

Bilan PerouBilan PerouBilan Perou
Bilan PerouBilan PerouBilan Perou
Bilan PerouBilan PerouBilan Perou

Ah les Péruviens

Bilan Perou

"Takata takata voilà les gringos".
"C'est combien pour laver le linge ici?, Le prix au kilo?" "Oh ben j'ai pas de balance (mais comme vous êtes gringos) je vous le fait à 35 soles."
Bref le double du prix habituel!


"Vous avez une grande bouteille d'eau?" "Oui" "C'est combien?" "6 soles" "AH Ah ça c'est le prix pour les gringos, pour les péruviens c'est quoi votre prix?" (Petit sourrire de la dame) "si si c'est le prix!" "C'est le double du prix normal, Voleuse, voleuse, voleuse!"


"Oh merde un client, j'ai pas envie de bosser". Dans ces cas là le Péruvien t'envoie à côté, ou il te dit qu'il a du pain que le matin ou que l'après-midi, ça dépend de l'envie.


Oui nos rencontres avec les autoctones n'ont pas toujours été à leur avantage. On doit bien avouer qu'on a pas eu le sentiment de rencontrer des gens sympatiques. Soit on passait pour des "gringos", soit le touriste. Y'a bien des Péruviens qui venaient nous voir pour savoir ce qu'on faisait en voyage, mais y'avait pas la curiosité habituelle. Peut être qu'ils sont trop habitué aux touristes?


Enfin le Péruvien nous est apparu assez impoli. Quand il veut un truc il ne formule pas une phrase, il dit juste le nom: "soupe", "citron". Il te coupe devant dans le magasin pendant que tu te fais servir. Pourquoi attendre? Enfin sur la route c'est la loi du plus gros klaxon!


C'est toujours facile de voir les travers des autres, mais au fil des kilomètres, c'est devenu assez fatiguant et malheureusement ça nous a pas encouragé à discuter plus avec les gens, c'est dommage. Mais il est vrai que lorsqu'on demandait notre chemin, ils ne connaissent pas la distance en kilomètre, ils donnent parfois de fausses indications. Enfin y'a deux réponses au choix: "Tout droit, tout droit". Généralement après t'as une bifurcation et y'a personne. OU "C'est de la pure descente". Généralement faut monter 1000m.

Hebergements

Bilan Perou

Le début du parcours nous avons fait pas mal de haltes dans les villes pour visiter. Comme on avait un peu moins temps pour s'organiser nous avons privilegié l'hôtel. On y a passé 19 nuits. En rando on a fait 3 nuits en camping. On a tout de même été hébergé 10 nuits à Paracas, Lima et Trujillo, grâce à Couchsurfing et Warmshowers. Enfin on a dormi 31 nuits sous la tente dans des paysages incroyables ou parfois près de la route. Nous n'avons jamais demandé l'hospitalité, soit parce qu'on a eu la chance de trouver un bon spot, soit parce qu'on voulait être tranquille. Mais 3 fois nous avons croisé le propriétaire du champs avant de se coucher et ils ont accepté qu'on s'installe. Ah y'a tout de même des Péruviens sympas, on n'est pas si négatifs.

Les rencontres

Notre traversée du Pérou nous a permis de rencontrer des gens qui ont enrichi notre voyage, aussi bien des locaux que les autres voyageurs. Muchas gracias, Greg et Cathie les motards, Julien compagnon randonneur, les deux mecs au milieu de nulle part qui nous ont évité un dénivelé de plus à Yauri, les nombreux cyclos sur la route de Cuzco, Wolfgang Reiche, le cyclo Allemand de 66 ans (On a encore de belles années sur les routes devant nous), ceux qui nous ont offert de la Chicha, pas le policier de Maras pour son eau pleine de bactéries, les cyclos pas bidons Norvégien et Colombien, Pancho, Victoria et Darwin à Saywite pour le chicharon et le gardienage des vélos, notre chienne Choke (y'a quand même de bons toutous dans ce pays), Pablo et le couple Allemand en rando, Efrain pour son accueil à Paracas, Ivan et Patricio compagnons de Couchsurfing, l'incroyable famille à Lima: Christian, Felipe, Julia, Alexander et Ursula, Jeremia à la boutique de vélo, Renato le cyclo Brésilien sur les routes pour 16 ans, Irène pour les boissons offertes, le proprio du toit en toles, Herbert et son fils avec la limonade maison fraîche en plein milieu du désert, La Casa de ciclista de Trujillo: Lucho, Arcilla et Lance; Jean-Baptiste le cyclo Angevin-Canadien tireur d'élite contre les pare-brise, les cyclos Allemands Daniel et Fabi (lien), David le Colombien en vélo géant mais pas son chien qui fait caca devant notre porte, la famille belge (lien), le petit guide et sa famille pour découvrir la mangrove...

Bilan Perou
Bilan PerouBilan Perou
Bilan PerouBilan Perou

Pérou - Ce qui ne va pas nous manquer
- Mouches vampires et moustiques
- La pluie ... pendant la saison des pluies
- Le vent
- Les chiens croqueurs de sacoches
- Les klaxons
- L'eau non potable
- Entendre "gringos"
- Les pièges à touristes


Pérou - Ce qui va nous manquer
- Paysages incroyables et variés
- Le patrimoine et l'architecture
- La randonnée
- Le céviché et le Pisco
- Les fruits

Bilan Perou
Bilan PerouBilan PerouBilan Perou
Bilan PerouBilan PerouBilan Perou

Pour compléter le bilan allez voir les nombreuses vidéos. Elles illustrent bien la diversité du pays:

Partager cet article

Repost 0
Published by Roues Libres - dans Peru
commenter cet article

commentaires

Stephoroo 13/01/2014 01:08

Et ma foi, PREUMS avec 15 jours de retard !

Hop et je mets tout le monde à l'amende !

Pour la peine j'écrirai des conneries un peu plus tard :)

Bises,
Stephoroo

Roues Libres 16/01/2014 19:38

On attend tes commentaires avec impatience!! Et Nolive, il est ou encore?

Stats

Nous sommes rentrés!

Daisypath Vacation tickers

Kilometrage Localisation
Au 04/09/2014 Au 04/09/2014
30 431km Cayenne

Où sommes-nous?

Nous contacter

   enveloppe

Catégories

Traduce / Translate