Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 00:07

Sortir de La Paz

Quelle joie de descendre dans La Paz lorsque nous sommes arrivés! Mais bon il fallait bien ressortir et remonter les 500m de dénivellé. Comme nous avons perdu du temps à la Poste le matin, nous ne partons que vers 15h. Les vélos sont à neuf puisqu'on installe nos nouveaux pneux. Bon Tétéf a réussi à pincer deux chambres à air. Espérons que ça sera les premières et uniques crevaisons!

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

Finalement sortir de la capitale en début d'après-midi c'est plus tranquille. Moins de circulation et d'embouteillage, comme à l'aller on profite de la bande d'arrêt d'urgence pour grimper. Mais ça n'empêche pas d'avoir la fumée des pots d'échappements.

Le soir on espère faire suffisament de kilomètres pour sortir de l'agglomération et pouvoir bivouaquer tranquille. Une chance on trouve une maison abandonnée sans toit dans laquelle rentre la tente.

A la découverte du lac sacré

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

Nous profitons de l'Altiplano pour avancer malgré un vent de face. Enfin au bout de quelques kilomètres, on l'aperçoit, il est là, gigantesque: le lac Titicaca! Dire qu'on est à plus de 3800 m d'altitude!

Quel paysage magnifique pour faire notre 18 000ème kilomètre:

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!
La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

Nous longeons le lac, quelle joie, autant d'eau ça faisait bien longtemps. La Pacifique c'était en juillet... Par hasard on passe devant le musée d'embarcation en roseaux. C'est pas vraiment un musée, l'attraction c'est plutot Paulino Esteban. Ce Bolivien a travaillé sur différents projets afin de démontrer certaines thèses. Notamment celles de Thor Heyerdahl, un Norvégien, qui fit construire des embarcations en roseaux pour traverser le Pacifique et ainsi prouver les échanges entre les Andes et la Polynésie.

Quand Paulino nous montre son album photo, ça nous fait sourire: l'Île de Paques, Oslo, Copenhague et le Kon Tiki. De nombreux souvenirs en communs!

Après un repas au bord du lac on repart. Cette fois-ci il faut le traverser. On s'attend à un bac moderne... Quelle erreur, pour 50 centimes d'euros on traverse sur un truc en bois, avec des trous et qui bouge. Le tout poussé par un moteur de tondeuse. Mais ça marche!

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

En route vers Copacabana

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

Le lendemain on poursuit la route dans un superbe paysage, sur la crête avec le lac de part et d'autre. On aime rouler tranquilement dans ce genre d'endroit.

Mais c'était sans compter une voiture rouge qui nous klaxonne et frôle Tétéf. Celui-ci dégaine son majeur pour lui montrer qu'il n'est pas content. Ça marche puisque le Bolivien s'arrête! Dès lors on lui demande pourquoi il klaxonne et lui veut savoir pourquoi Tétéf lui a fait un doigt d'honneur? Bref incompréhensions! En repartant Bibou lui claque le rétro, furieux le Bolivien sort et fait tomber le vélo de Bibou. Il finit par partir en nous disant qu'il nous attendra à Copacabana!

Prison Break

Nous arrivons une bonne heure après cet incident à Copacabana. A l'entrée de la ville un policier nous attend puis nous escorte au poste de police, puisque l'automobiliste a porté plainte. Ça tombe bien on a noté la plaque de la voiture rouge et on veut se plaindre aussi. Mais l'accueil n'est pas très agréable puisqu'on nous révèle que le monsieur est militaire. Ça c'est pas bon pour nous.

Le policier appelle le mec à la voiture rouge qui arrive peu après. Il a droit à toutes les courbettes et à une chaise. Nous on est sur le banc... des accusés. Le policier l'interroge, il raconte les faits, on est d'accord avec lui. Sauf qu'on veut préciser qu'il nous a frolé et que notre seul recours c'était de lui faire un doigt d'honneur. Mais ça impossible de le placer, on nous coupe la parole. Puis en quelques secondes le policier dit à Tétéf qu'il va passer deux heures en cellule! Abasourdi et sans vraiment comprendre Tétéf se retrouve dans une petite cellule. En prison!

Bibou demande quelles sont les raisons? Le policier répond que Tétéf est malélevé (Ses parents apprécieront) et ça lui servira de leçon! Bon c'est surtout pour avoir fait un geste obscène envers un militaire!

Bibou prend les choses en mains, en se demandant d'ailleurs pourquoi lui aussi n'est pas en prison, il a bien poussé le rétro du militaire. Mais libre il peut appeller l'ambassade de France, qui le renvoit vers un avocat conseil. Celui-ci lui confirme qu'il s'agit bien d'un abus de pouvoir et que rien ne justifie l'incarcération. Fort de ces infos Bibou revient remonté à bloc et insiste pour avoir le nom des interlocuteurs afin de les fournir à l'avocat. Mais personne ne veut lui donner, les policiers se rendent compte qu'ils ont été trop loin. Comble du comble le Colonel veut faire sortir Tétéf mais personne n'a la clé de la cellule! Finalement au bout d'une heure seulement Tétéf est libre, la plaisanterie est terminée!

En partant, on nous dit le plus sérieusement du monde qu'on doit oublier cette histoire, que ce n'était pas grave et que Tétéf n'a pas été maltraité ni tapé! Encore heureux.

Bref nous voici libres. Mais on espère qu'il n'y aura pas de suite et quoi qu'on en dise ça gâche notre arrivée à Copacabana...

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

Visite de la ville

Pour savourer cette nouvelle liberté direction le marché où l'on déguste une truite du lac Titicaca. On se trouve un hotel sympa où l'on croise nos amis Belges qui étaient à la Paz en même temps que nous (Lien vers leur site). Ils n'ont pas la frite, Samy est malade puisqu'elle a mangé des sushis!


Nous visitons la cathédrale. Tous les jours devant il y a bénédiction de bagnoles. On comprend mieux pourquoi en tant que cyclos on doit s'écraser! Puis on monte au Calvaire (Deuxième chemin de croix de la journée!) pour profiter de la vue sur le lac et la ville.

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

Isla del Sol

Nous consacrons nos dernières heures en Bolivie à la découverte d'une île splendide: l'Isla del Sol. Sur le bateau on discute avec Greg et Cathy qui eux voyagent à moto (Voici leur blog). Après deux heures de bateau c'est le débarquement de touristes. L'île serait le berceau mythologique des Incas. On visite d'ailleurs les ruines d'un temple et on voit dans la pierre le visage du dieu créateur Viracocha.

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

Après un bon pique nique direction le sud de l'île. Un chemin précolombien suit les crêtes, son nom: la route sacrée de l'éternité du soleil. Nous profitons d'une vue spectaculaire sur le lac Titicaca et la Cordilière Royale.

Le soir on trouve un hôtel sympa surplombant le paysage. Génial pour notre dernière nuit en Bolivie. On se croirait presque en Grèce avec les ânes, les couleurs, mais la chaleur en moins.

L'avantage de dormir sur l'île c'est qu'on profite du coucher et du lever de soleil.

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!
La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

En route vers le Pérou

Après notre retour en bateau à Copacabana, nous faisons notre marché. Nous mangeons une dernière fois dans une cantine populaire. On boit un dernier verre devant le comissariat ("Coucou!"). Puis on récupère les vélos à l'hotel. Cette fois on quitte la Bolivie, sans aucune histoire à la douane!


Nous voici au Pérou, et pendant quelques jours encore, nous allons profiter du lac sacré.

La Paz - Copacabana - 163 km - Titicaca, police et détente!

Pour voir les photos de cette étape, voici l'album complet :

Partager cet article

Repost 0
Published by Roues Libres - dans Récit de voyage Bolivia
commenter cet article

commentaires

Stephoroo 24/10/2013 01:57

Copacabana en cabane, bien vu ;)

Ma foi, les mecs ils sont chez eux et ils trouvent des types en vélo au milieu de leur bas coté sur la route, ça leur fait baisser la moyenne et ils s'énervent, faut les comprendre aussi.

Z'avez compris maintenant ?
On s'en fout de dire bonjour/merci/au revoir, faut juste pas faire des majeurs aux militaires.

Bises,
Steph

Roues Libres 25/10/2013 02:18

Eh bien, tu mets le doigts (ca tombe bien...) sur une autre verite en Bolivie : dans les magasins, les gens rentrent, passent devant tout le monde, te coupent la parole pour demande si ils ont des cartes telephoniques ou du pain ou je ne sais quoi... ils ne peuvent pas attendre, il n y a pas de bonjour/merci/au revoir. Et c est d ailleurs pareil sur la route, faut pas les gener.

Denise et Jean-Luc 23/10/2013 08:32

Elle n'a pas l'air si vilaine que ça cette cellule. Le soleil rentre même par la porte ...! Quelle anecdote. Tout ça pour dire qu'il faut toujours faire attention. Bon courage à vous deux.

Roues Libres 25/10/2013 02:16

Ah! Vous l avez remarque! Il faisait un temps magnifique, la prison donnait sur la cour interieure, et c est pour ca qu on a une si bonne lumiere sur la video... Quelle chance!

nolive13 22/10/2013 23:16

NOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNN !!!!
OH PUTEBORGNE !!! C'est une BLAGUE ?????

Bon j'avoue que ma premiere réaction a été de me marrer en voyant la vidéo !!!
Apres tu te dis que pour kedal tu finis au trou dans un pays que tu connais pas ... Et ca peut facilement mal finir ... Heureusement que finalement, tout est rentré dans l'ordre ...

Les flics c'est vraiment des charlos ! Ils t'ont laissé avec la go pro dans la cellule ??? C'est n'imp !!!

En tout cas champion Bibou t'as eu le bon reflexe ! Et d'ailleurs j'ai l'impression que t'as mis un peu la pression aux flics !!! quelle histoire !!

Sinon TTF félicitations pour avoir pincé 2 chambres à air ! C'était pas ta journée :-))

Bises à vous 2, faisez gaffe qd meme ...

PS : la prochaine fois tu montreras ton cul ! J'suis jamais allé au trou pour avoir montré mon cul :-))))

Roues Libres 25/10/2013 02:15

On finit par en rire, mais c etait pas simple sur le moment, et tu sais pas s ils vont enregistrer ton numero de passeport, si les passages de frontiere vont etre plus compliques... Heureusement, c etait juste une blague et on est content d avoir quelques photos et une video pour prouver que c etait vrai. De mon cote, quand j ai vu la tete de la prison (un vielle porte en fer donnant sur la cour interieure, fermee avec un petit cadenas, et une poutre pour etre sur que tetef ne defonce pas la porte), j ai demande en rigolant si je pouvais prendre une photo, parce que la famille et les amis en France ne nous croiraient jamais... Ils m ont demande de sortir en s enervant! Je comprends pas pourquoi...

Pour les nouveaux pneus, c est effectivement un peu de malchance... on pensait en avoir fini avec les crevaisons, et on repart creves sans avoir roules! Bon, pour l instant, tout va bien, on a eu aucune nouvelle crevaison depuis la paz, on a meme fait un test grandeur nature : on a traverse une ville peruvienne, en plein bloqueo, ou ils ont casses du verre partout dans la ville! Et ca tient...

Elise et Manu 22/10/2013 21:46

C'est incroyable, votre histoire !!!
Vous etes nos héros. Et si il faut, on est pret a monter un comité de soutien des cyclistes en galere, n'hésitez pas a nous dire...

Roues Libres 25/10/2013 02:07

Incroyable... Meme apres coup, on se demande comment ca a pu arriver... Bonne chance pour vous en sortant de la Bolivie! Si vous rangez vos doigts, ca devraient bien se passer...

Les parents de Stéphane (Tetef) 22/10/2013 21:33

Bien pris note de la remontrance sur l'éducation de Stéphane. Les policiers et le militaire pas trés compréhensifs. Aprés ce malentendu, superbe réaction dans la continuité de votre circuit par le compte rendu et les photos toujours sublimes.
Gros bisous

Roues Libres 25/10/2013 01:55

Il ne l a pas bien pris, lui non plus...
Heureusement, notre escapade sur l isla del sol nous a permos de nous eloigner un peu de cette histoire dans des paysages magnifiques!!

Naëlle 22/10/2013 18:46

Bon, maintenant on connait un ex taulard!
Eh ben, quelle histoire! A la fin je pense que les flics ont eu plus peur que vous avec cette histoire d'avocat d'ambassade...
besos

Roues Libres 25/10/2013 02:06

Ca va pas etre simple pour les entretiens d embauche! Et finalement, c est plutot moi qui ait une tete d ex taulard que lui. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences!!

Il fallait les voir courir dans tous les sens, s enerver quand je leur demandais leurs noms, leur telephone pour les transmettre a l ambassade de france. Ils pensaient que faire plaisir au militaire et ils se sont rendus compte que ca pouvait quand prendre plus de proportions. Mais au final, ils s en tirent bien, et nous on se sent juste rabaisses et presqu impuissants...

AJfamily 22/10/2013 11:20

la route sacrée de l'éternité du soleil : la grande classe et de superbe photos.. il fallait au moins ca pour se remettre de l'épisode "prison break".. pas de tatouage en vue qd même ?

Roues Libres 25/10/2013 02:02

Oui, ca nous a pernis de decompresser cette belle rando!

Pour les tatouages, tetef disait en rigolant qu il s en ferait un pour 10 000km. Il en a 1 de retard, et d ici peu, un 2eme... J attends toujours.

Lolo and Co 22/10/2013 09:14

Mais quelle histoire, j'hallucine complétement... Belle réactivité Jérôme en tout cas, chapeau... Il ont laissé Ttf avec la gopro dans la cellule ?

Ca nous laisse imaginer tout ce qui peut se passer pour ceux qui ne sont pas en mesure de se défendre pareillement...Belle justice :(

Bises à vous 2

Roues Libres 25/10/2013 02:01

On ne sait pas ce qui s est passe avant, mais on imagine que les policiers ont voulu faire plaisir au militaire!

En tout cas, vu que c etait du bluff (pas tres marrant), ils ont juste mis tetef en prison, sans aucun protocole, avec ses affaires, et avec la gopro! Ils sont vraiment pas malins. D ailleurs, on va peut etre envoye la photo a l ambassade, pour qu ils rigolent eux eussi :-)

rom 22/10/2013 08:14

Et bien... heureusement que tu n'as montré qu'un doigt ;-)

Roues Libres 25/10/2013 01:58

ils sont tres susceptibles, juste pour un doigt... mais finalement, mon coup de main (5 doigts!) sur le retro ne m a pas valu la meme peine, va comprendre...

Mag 22/10/2013 07:36

Ah mais quelle histoire!!? Gardez vos doigts dans les poches: ça a l'air glauque les geôles boliviennes!
Gros bisous et bonne continuation au Pérou.

Roues Libres 25/10/2013 01:56

On ne va plus s exprimer manuellement... finalement, ils ont reussi leur coup!

La prison avait l air glauque effectivement, mais on s est vite rendu compte que ce n etait que du vent...

SLK et FD 22/10/2013 06:55

Au moins, on a la confirmation que ce geste est compris partout dans le monde...
Bonne route et bises à vous 2 !

Stats

Nous sommes rentrés!

Daisypath Vacation tickers

Kilometrage Localisation
Au 04/09/2014 Au 04/09/2014
30 431km Cayenne

Où sommes-nous?

Nous contacter

   enveloppe

Catégories

Traduce / Translate