Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 17:21

Des mois que nous y pensons et enfin nous voilà prêt à prendre l'avion pour s'envoler vers cette destination hors du commun : l'île de Pâques. Depuis tout petit on a l'image de ces statues de pierre. On les imagine partout sur l'île. On s'imagine aussi les voir avec une lumière, une ambiance. Puis on se dit aussi que devant chaque statue il y aura des dizaines de touristes. Plus on voyage, moins on aime les touristes (Paradoxe?).

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Et puis un matin le réveil sonne à 4h30. Cest parti pour lexpédition! On part en bus pour traverser Santiago, on rate presque une connection pour aller a l'aéroport. Enfin nous embarquons dans le boeing. 6 h plus tard, 3700 km, 4 films et un petit dej "dînette", nous voici sur l'île.

Une semaine sur lîle, ça va nous laisser du temps pour visiter les sites, se reposer et profiter de la plage. Mais cest mal connaître vos deux voyageurs qui ont une telle soif de découverte. Cette fois sans les vélos, car ça nous semble toujours compliqué de les mettre en soute, surtout pour un aller-retour... Puis une semaine pour reposer les gambettes, après 9 mois à pédaler, ça ne fera pas de mal. Voilà, ça c'était ce qu'on se disait avant de débarquer sur l'île...

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Mais finalement lîle est pleine de sites, de surprises et dattraits. Il est temps de vous détailler ce que nous y avons fait.

En sortant de lavion, une lègère pluie nous accueille et personne ne nous attend avec un collier de fleurs. Pourtant nous sommes bien sur un nouveau continent: lOcéanie. En bon routard, on s'oriente vers le camping Tipanie Moana qui s'est révélé un excellent choix.

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Les statues, les Moaïs

Il y en a environ 900. La plupart des statues sont à terre, sauf les quelques sites restaurés. Ya pas à dire, elles sont impressionantes. En plus, avec locéan à perte de vue, c'est un régal de les observer... Chaque jour on essaye de jongler entre le lever et le coucher du soleil pour apprécier encore davantage la magie des lieux. D'ailleurs les nombreuses statues en ruine donnent un côté très romantique.

Les statues sont presque toutes identiques, la création artistique était sans doute limitée. Mais leur nombre et leur taille varient selon les endroits. Ça va de une statue à plus de quinze.

Les statues sont disposées sur des autels appelés ahus. Cest une aire sacrée autour de laquelle devaient se faire les cérémonies.

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!
Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Les statues proviennent toutes de la même carrière, Rano Raraku. Celle-ci à flanc de volcan est un des lieux les plus incroyables. En effet on peut croire que les sculpteurs ont laissé du jour au lendemain leur travail. Certains Moaïs toujours prisonniers de la roche sont à peine esquissés, dautres sont dune grande finesse, à peine ravagés par les assauts du temps. Surtout, ce qui surprend, c'est le nombre de statues, près de 400, soit 45% du total de l'île. Nous découvrons le site au lever du soleil. Autant vous dire qu'il n'y a personne. Bon c'est normal le site ouvre au public plus tard. Raison de plus pour en profiter égoïstement. On termine la visite par le cratère et encore une fois les statues sont là debout à attendre on ne sait quoi. Comme nous ne voulons pas payer les 50€ du parc national par personne (!!!), il faut partir avant l'arrivée des gardes. Pas de problème, on redescend le flanc du volcan, accompagnés de deux chiens! Mais ils ne nous ont pas aidé à trouver le meilleur chemin. On passe dans des herbes plus haute que nous!

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!
Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Cette journée est très productive. Nous avons loué une voiture. Voilà 9 mois que nous navons pas conduit... Mais bon, cest comme le vélo, ça ne se perd pas!

Jentends déjà cetains sexclamer: "Mais vos vélos, vos bornes, l'entretien de vos molets?" Tout d'abord on a le droit nous aussi de prendre des vacances et de plus nous voulions louer des vélos. Mais pas moyen de trouver un vélo avec porte-bagage sur l'île. Bref si c'est pour faire du vélo avec un sac à dos et surtout regretter nos montures... Et puis c'était pas beaucoup plus cher de louer une voiture.

Nous poursuivons la visite par lahu Tongariki avec ses 15 Moais. Puis nous longeons la côte nord pour visiter dautres sites non restaurés. Notamment Papa Vaka qui avec ses pétroglyphes est intéressant. Merci la France et l'ONF pour les panneaux d'information. Ah vive la signalétique!

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Le midi on mange face aux magnifiques statues dAnakena, sous les cocotiers au bord de la plage. Les Moais sont très bien conservés puisquils étaient avant la restauration ensevelis sous le sable. Ils ont même gardé leur coiffe qu'on appelle Pukao (On a aussi visité la carrière Puna Pau où les Rapa Nui extrayaient ces pierres de lave rouge). Au musée, on peut également voir un oeil qui a été retrouvé sur cette plage. Avant de repartir on prend soin de cacher de l'eau près de la plage... C'est important pour la suite.

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Le culte de lhomme-oiseau - Tangata Manu


Lautre site admirable cest O'Rongo. C'est à la fois un lieu historique et un spectacle de la nature. Pour y aller nous nous sommes levés tôt. Après avoir traversé Hanga Roa, la seule ville de l'île, on commence l'ascension du volcan. Avec les premiers rayons du soleil on découvre le cratère Rano Kau. Il est rempli d'eau douce et d'un marais. Enfin nous arrivons à O'rongo. Ce lieu était sacré pour les habitants qui après avoir délaissé et abattu les moaïs, vers le 18e siècle, se sont tournés vers un nouveau culte: l'homme-oiseau. Chaque année avec l'arrivée des oiseaux migrateurs, des hommes devaient aller récupérer sur l'îlot en face le premier oeuf. Ce rituel a laissé beaucoup de traces, comme des maisons en pierres, mais surtout des pétroglyphes représentant l'homme-oiseau. Ce qui frappe sur ce lieu c'est le contact avec la nature avec d'un côté la bordure du cratère et de l'autre la falaise surplombant l'océan et les îlots. A couper le souffle!

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!
Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Une rando exceptionelle


Pendant notre séjour, hormis la journée en voiture, nous avons randonné tous les jours. Vous voyez, on peut aussi se déplacer sans vélo. Lîle nest pas si grande et c'était un moyen de prendre le temps pour découvrir chaque site. Il n'y a pas que des sites archéologiques d'ailleurs. Comme l'île est d'origine volcanique, il y a d'anciennes coulées de lave qui ont formé des cavernes. Avec notre petite lampe nous voici partis à l'assaut des grottes. Bon, on n'est pas spéléos, mais on a beaucoup aimé. Même quand il falait se mettre dans la boue!

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Pour terminer notre séjour, nous voulions profiter dune partie de lîle qui n'est accessible qu'à pied ou à cheval. Mais pour s'éviter des allers-retours on prend avec nous la tente pour pouvoir bivouaquer une nuit. Officiellement il n'est pas autorisé de camper dans le parc national. Mais d'une part on sait que les locaux le font et d'autres part ça fait des mois qu'on campe n'importe où. On ne va pas vous le cacher c'était une rando magnifique. Entre les sites, les paysages, la lumière du coucher et du lever du soleil, la solitude (on a croisé personne sauf des chevaux et des vaches) cette découverte insolite de l'île restera comme l'un des meilleurs souvenirs. On a terminé le tour par l'asension du volcan Tere Vaka (509 m) qui surplombe l'île. Un bon moyen pour voir la mer à 360°. Bon on vous livre un petit secret. Pour ne pas trimbaler des litres d'eau dès le début on avait planqué 4 litres sur la plage d'Anakena, en vue de la rando. Malins! Beaucoup moins malin c'est les ampoules de Tetef, peut être que ses chaussures commencent à s'user...

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Une semaine cétait finalement très court. Mais nous avons eu le temps dapprécier les beautés de l'île, de connaître davantage les Rapa Nui, de s'enchanter devant la démesure des statues et surtout d'éviter les hordes de touristes. Le temps n'était pas époustouflant, beaucoup de vent et de grosses averses. Mais en repartant, on en sait plus sur l'histoire de l'île. Ses mystères se sont pour la plupart dissipés. Mais il reste quand même des questions sur cette civilisation. L'article n'avait pas pour but de raconter l'Histoire de l'île. C'est vrai que celle-ci est passionnante et depuis la découverte de l'île, le jour de Pâques 1722, beaucoup se sont épanchés sur l'origine des statues et la disparition de la civilisation : des ovnis jusqu'aux Incas en passant par le désastre écologique. Mais bon les mystères sont moins présents. Pour ceux que ça interesse voici un article pas trop mal à lire sur Le Monde:

Île de Pâques - Rapa Nui, vacances sans vélo!

Tout de même nous repartons avec une question: Mais où sont passées les jambes des Moaïs? Cest vrai sans jambes ils peuvent pas faire de vélo. Mais ça ne les a pas empeché davancer...

Les vacances sont finies, il est temps de rentrer à Santiago et de retrouver nos vélos pour poursuivre le voyage... Direction le nord et le désert dAtacama!

Voici notre selection sur les centaines de photos que nous avons prises :

Partager cet article

Repost 0
Published by Roues Libres - dans Récit de voyage Chile
commenter cet article

commentaires

K-ro 05/08/2013 15:00

Waou énorme !

Roues Libres 17/07/2013 17:47

@Marie-Anne : c etait quand meme des vacances! 1 semaine sans velo... maintenant, on a repris la routine du quotidien : velo, bivouac, dodo. C est dur la vie!

@Julie : Oui, cette ile est intrigante, les mysteres sont toujours presents, et le calme des statues invite a la contemplation.

@Stephoroo : on t´invite a lire l article du monde. D ailleurs, la derniere theorie sur le transport des statues est a la fois incroyable et poetique : les statues auraient "marche" jusqu a leur destination! En fait, ils les faisaient pivoter debout, se balancant d un cote sur l autre, avancant petit a petit. Etat donne que ces statues etaient sacrees, elles devaient rester debout et marcher jusqu au bout. En cas de chute sur le chemin, elles etaient abandonnees, sans etre relevees. On te propose egalemet de faire une edition de tous tes commentaires, ca fera un bouquin pour otre retour ! Merci pour le poeme :-)

@AJ Family : effectivement, quand on arrive das un lieu comme ca, on a envie de voir le maximum de choses et de profiter de tout ce qui est possible. On sait qu on ne reviendra surement pas ici avant un bon moment (voire jamais?!?), donc on s organise :-) On voulait prendre le temps a velo, et finalement, on reprend les memes habitudes qu avant!

Stephoroo 09/07/2013 16:43

Paques sous la pluie, hiver pourri.
Paques à pieds, chaussures mouillées.
Eau planquée, vie sauvées.
Homme oiseau, tombe de haut.
...

Naëlle 07/07/2013 17:59

Je suis tellement heureuse pour vous : un de vos rêves vient de s'accomplir! Je vous embrasse fort les coupins!

aj family 04/07/2013 07:21

Magnifique ! Ça donne envie :-)
Mais vos vacances me semblent un brin sportive... Vous n'arrivez plus a vous poser ?
Biz

Stephoroo 03/07/2013 02:16

Et dire que les types la bas on fini cannibales !

Le truc de dingue c'est qu'il y'avait plein d'arbres avant.
Une bonne réflection sur la gestion de l'environnement. Imaginez le mec qui a coupé le dernier arbre de l'ile.
Plus d'arbres
= plus de pirogue=plus de peche
= plus de moyen de transport pour les statues.
= plus rien pour retenir la terre cultivable = plus d'agriculture
= on fini par se boufer les uns les autres.

Le paradoxe aujourd'hui c'est d'y aller en avion.

Superbes photos.
Vous avez fait une superbe aventure !

Bravo le camping marécage ;)

Bises à vous,
Stephoroo

Julie Guibert 02/07/2013 20:00

Splendide !! l'ile de pâques m'a toujours intrigué !! merci pour ce récit !! Biz

marie anne 02/07/2013 18:19

waou ces photos !!! on va pas pleurer c est pas comme si vos vacances etaient vraiment terminees !! ;)

Nolive13 02/07/2013 18:07

A priori on n'a pas le droit de dire PREUMS sinon le commentaire est supprimé.
Du coup je le dis pas.

velibres 02/07/2013 17:34

Un virus nomme Nolive13 sevit sur ce blog, vous inquietez pas il mord pas... Mais bon il est en bois!

Stats

Nous sommes rentrés!

Daisypath Vacation tickers

Kilometrage Localisation
Au 04/09/2014 Au 04/09/2014
30 431km Cayenne

Où sommes-nous?

Nous contacter

   enveloppe

Catégories

Traduce / Translate